EUROPEAN UNION


 

L'économie de la zone euro croît à son rythme le plus rapide depuis dix ans, et son déficit moyen devrait tomber sous les 1 % du PIB EN 2018. Douze pays feront l'objet d'un bilan approfondi en 2018 afin d’anticiper les déséquilibres macroéconomiques (PDM), à savoir: Allemagne, Bulgarie, Chypre, Croatie, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal, Slovénie et Suède. La Commission présentera les bilans approfondis dans le cadre de ses rapports annuels par pays en février 2018. Budget : Le Conseil européen souhaite que le budget de l'UE pour 2018, soit un montant de 158,9 milliards € en engagements et un montant de 144,4 milliards € en paiements, porte principalement sur la croissance, les emplois, la sécurité et la réponse à apporter aux questions liées aux migrations et aux imprévus. D'autres priorités importantes consistent à assurer la sécurité des citoyens européens et faire face à la crise migratoire.

  European elections 2019: Pro-EuropeanUnion powers are poised to keep control of the European Parliament, following a surge in support for liberal and green parties in Germany, France and the United Kingdom in elections that concluded on Sunday, May 26. Populists won a majority of the national vote in France, Italy and surprise U.K.,but failed to make the broader gains that many polls had projected. Ursula von der Leyen of germany, who emerged only recently as an unexpected compromise candidate to be the European union’s top bureaucrat, on July 16, 2019 clinched her selection, narrowly winning approval by the European parliament after steering left from her usual center-right position.

 FRENCH REPUBLIC

 A la rentrée 2019 sera mis en place un commandement militaire de l'espace. En marge des préparatifs de la Fête nationale du 14 juillet, le président de la République française, Emmanuel Macron a annoncé la création d'une entité capable de lutter dans un domaine essentiel aux opérations militaires et devenu un champ de confrontation entre puissances. Ainsi, l'armée de l'Air française sera  rebaptisée "l'armée de l'Air et de l'Espace". Pour assurer le développement et le renforcement des capacités spatiales de l'hexagone, un commandement de l'espace aux compétences élargies verra le jour afin d'être à la hauteur des nouveaux enjeux de sécurité nationale. C'est une véritable stratégie spatiale de défense qui se dessine pour parer les menaces portées par les plus grandes puissances mondiales. Les États-Unis, la Chine et la Russie sont engagés depuis plusieurs années dans une course pour la domination de l'espace. La réponse française tardait à venir.

 France is set to introduce an eco-tax for all flights from French airports, the government has said. The tax is expected to raise nearly 200 millions euros from 2020. The amount of the tax will depend on the type of ticket being bought. Economy class tickets on flights within France or the EU will have a tax of 1.50 euro imposed. Business class tickets for flights out of the EU will have the highest tariff of up to 18 euros. Paris has decided to open a new page in the field of ecology. This tax will only apply to outgoing flights and not to those flying into the country. The money raised by the tax will be invested in in less-polluting transport, such as rail. The French government has tried to tighten environmental regulation, but last year abandoned its plans for fuel tax rises after the widespread protests from the movement of "gilets jaunes". In parallel, the airline industry is also introducing its own initiatives to try and reduce pollution.The CO2 Offsetting and Reduction Scheme for International Aviation requires airlines to monitor and report their emissions from this year. The full scheme will start in 2021. Brussels takes environmental issues more and more seriously. Carbon emissions from aviation are set to grow by up to 300% by 2050.

 Tourisme nautique Dream Yacht Charter, leader mondial de la location de bateaux, annonce l’acquisition d’Argos, Tour Opérateur spécialiste du tourisme nautique et leader sur le marché allemand. Après la prise de contrôle du loueur suédois Croatia Yacht Club, spécialiste de la côte adriatique, en août et du français Vents de Mer en janvier, cette nouvelle opération confirme la volonté de Dream Yacht Charter d’accélérer son développement sur les marchés européens de la location de bateau avec ou sans équipage. Ces trois sociétés garderont leur marque respective.

 The French economy grew 0.3% on quarter in the three months to June 2019 (corrected data), the same as in the previous period and matching a preliminary estimate and market expectations, final figures showed. President Emmanuel Macron is pressing on with his sorely-needed economic reforms in the aftermath of a narrow loss at the European elections on 26 May. Risks of unemployment and societal tensions remain severe at the heart of one of the European Union's locomotives. The economy has likewise proven resilient, stepping out from the long shadows cast by last year’s gilets jaunes protests and Macron’s controversial decisions. First-quarter growth saw household spending bounce back as consumers grew more confident amid the shrinking demonstrations, the tightening labor market and falling inflation, while fixed investment remained upbeat on firms’ equipment-related outlays. Moreover, second-quarter indicators suggest that private sector gains are helping to save face. Sluggish external demand, as witnessed by tepid export growth since the outset of the years, will become the main issue of the end of presidential term.

 GAFA : cette taxe européenne sur les multinationales du numérique, « GAFA » (pour Google, Amazon, Facebook, Apple) est désormais lancée. Le ministre des finances français Bruno Le Maire a réussi à convaincre ces derniers jours ses homologues allemand Wolfgang Schäuble, l’Italien Pier Carlo Padoan et l’Espagnol Luis de Guindos, de signer une lettre commune réclamant une taxation appropriée pour l’économie digitale.

 FEDERAL REPUBLIC OF GERMANY

 German economy fends off recession, grows 0,4 % in first quarter of 2019. Despite a poor end to 2018, the first quarter has seen a rise in GDP. The growth comes thanks to strong consumer spending and a boom in the construction industry, according to figures from the Federal Statistics Office. Composite PMI data for second quarter underlined the ongoing dichotomy in the German economy. The manufacturing sector remained in a prolonged downturn, while the services sector continued to strengthen. Furthermore, retail sales grew at the fastest pace in six month in April, while consumer confidence remained elevated in May or June. In the political arena, the leader of the Social Democrats, Andrea Nahles, resigned in early June following disappointing European and Bremen election results for her party, increasing the possibility of early elections.

 UNITED KINGDOM 

 Le Royaume-Uni a rabaissé drastiquement ses prévisions de croissance jusqu'en 2021. Cependant, Londres reste la première place financière mondiale (source Global Financial Center Index). Ainsi, la capitale anglaise demeure en tête avec une avance de 24 points sur New York (2e). Francfort se positionne à la 11ème place tandis que Luxembourg et Paris sont respectivement 14ème et 26ème. La banque d'Angleterre relève début novembre son taux directeur à 0,5%. En vue du Brexit, un divorce dans des conditions déplorables aurait un impact significatif sur l’alimentation et l'industrie. Des troubles sont à redouter en cas de pénurie de longue durée. A deux mois de l'échéance, le Parlement anglais a voté un amendement réclamant que Theresa May retourne négocier le projet d'accord à Bruxelles. Mais les vingt-sept pays membres ont aussitôt refusé. Le temps est donc compté avant une sortie brutale de l'Union européenne. Dominic Raab, en charge du Brexit a démissionné ainsi que la secrétaire d’Etat Suella Braverman, le ministre du travail Ester McVey et la secrétaire d’Etat à l’Irlande du Nord Shailesh Vara. 

 Former London Mayor Boris Johnson, a Brexit figurehead, faces Foreign Minister Jeremy Hunt in a run-off vote to decide who takes on the tricky task of piloting the country's departure from the EU. Boris Johnson, 55, is the favourite to become the UK's Next Prime Minister. This is what the world really thought of him as Foreign Secretary. Both men have said they want to renegotiate the deal that outgoing Prime Minister Theresa May spent two years brokering with Brussels but which was rejected three times by the British parliament. Postal voting in the Tory leadership among its 160,000 members willclose at the end of Monday July 22, with counting due to take place overnight. The identity of Britain's new Prime Minister will be declared on Tuesday July 23. The end result was unsurprising. Boris Johnson has been elected new Conservative leader in a ballot of party members and will become the next 10 Downing Street tenant. He beat Jeremy Hunt comfortably, winning 92,153 votes to his rival's 46,656. The former London mayor takes over from Theresa May on Wednesday. In his victory speech, Mr Johnson promised he would deliver Brexit, unite the country and defeat Jeremy Corbyn, the leader of the opposition. The future will tell.

  ITALIAN REPUBLIC

 Alitalia est en passe de reprendre les airs. La société nationale italienne des chemins de fer, Ferrovie dello Stato italiane (FS), a annoncé, lundi 15 juillet, s’être entendue avec le groupe Atlantia, propriété de la famille Benetton, et la compagnie aérienne américaine Delta pour reprendre la compagnie italienne en quasi-faillite. Les repreneurs ont présenté leur offre après bien des difficultés pour trouver un accord acceptable. Pourtant, il y avait urgence. Depuis qu’elle a été mise sous tutelle, en mai 2017, par les autorités, Alitalia (créée en 1946) est un gouffre financier. Elle perdrait environ un million d’euros par jour et elle doit, en plus, rembourser un prêt relais de 900 millions d’euros.

 Italy's economy returned to growth in the first part of the year, pulling clear of its third recession in a decade, while the unemployement rate receved in March, data showed at the beginning of May. Gross domestic product rose a quartely 0,2 % between January and March, and was up 0,1 % on an annual basis, national statistics bureau ISTAT reported. Italian GDP had fallen 0,1% in both  the third and fourth quarters of last year, putting the euro zone's third largest economy into what economics often call a technical recession of two straight quarters of shrinking output. 

 KINGDOM OF SPAIN

 Dans un environnement économique compliqué, la croissance espagnole tirait son épingle du jeu en réussissant à se maintenir à un niveau acceptable. L'Espagne arrivait même à faire preuve de résistance dans la zone euro. Si l'année 2019 semblait partir sur une tendance assez dynamique, les changements politiques conduisent dorénavant à rester très prudent. Bien que les facteurs de soutien à la conjoncture dopée par la consommation des ménages avaient de quoi logiquement tenir dans le temps, l'embellie s'est dissipée bien avant la fin du premier semestre. La fragmentation du paysage électoral au vu des résultats des législatives du 28 avril 2019, confirmée depuis lors par les élections européennes et municipales qui se sont tenues le 26 mai dernier, a assombri l'horizon. Même-si le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) arrive en tête des différentes échéances électorales, il pourrait avoir du mal à construire une coalition majoritaire durable. A ce jour, c'est le socialiste Pedro Sánchez qui poursuit l'aventure commencée depuis le 2 juin 2018 à la tête du gouvernement d'Espagne. Cependant Madrid rencontre de sérieuses difficultés à travers le pays moins de deux ans après le référendum pour l'indépendance de la Catalogne et la déclaration d'indépendance suspendue, ayant entraîné une double crise politique et institutionnelle qui a pour conséquence de plomber davantage encore les indicateurs économiques actuels en repli. Après trois élections majeures en 2019, le royaume espagnol a vraiment du mal à trouver un second souffle. Des investissements en baisse, des problèmes structurels tels qu'un budget national déséquilibré, un déficit budgétaire élevé, et un endettement public au plus haut ne permettent pas d'être optimiste pour les années à venir. Il faudra un contexte politique plus apaisé pour solutionner la rigidité du marché du travail intérieur, la faible mobilité géographique de la population, et l'ampleur des échecs scolaires qui minent entre autre les sources de croissance. 

 

 

Make a free website with emyspot.com - Report abuse