EUROPE

Eu3  

Union européenne  : L'économie de la zone euro croît à son rythme le plus rapide depuis dix ans, et son déficit moyen devrait tomber sous les 1 % du PIB EN 2018. Douze pays feront l'objet d'un bilan approfondi en 2018 afin d’anticiper les déséquilibres macroéconomiques (PDM), à savoir: Allemagne, Bulgarie, Chypre, Croatie, Espagne, France, Irlande, Italie, Pays-Bas, Portugal, Slovénie et Suède. La Commission présentera les bilans approfondis dans le cadre de ses rapports annuels par pays en février 2018. Budget : Le Conseil européen souhaite que le budget de l'UE pour 2018, soit un montant de 158,9 milliards € en engagements et un montant de 144,4 milliards € en paiements, porte principalement sur la croissance, les emplois, la sécurité et la réponse à apporter aux questions liées aux migrations et aux imprévus. D'autres priorités importantes consistent à assurer la sécurité des citoyens européens et faire face à la crise migratoire. 

Brexit : deux agences basées en Angleterre, l’Agence européenne du médicament – EMA – et l’Autorité bancaire européenne, seront transférées respectivement à Amsterdam et Paris.


FRANCE

Le Cab à Londres.  Grâce au partenaire Addison Lee, le leader des VTC Londoniens, Le Cab propose : Une flotte de 10 000 chauffeurs partenaires disponibles ; une réservation immédiate (moins de 10 min) ou jusqu'à 3 mois à l'avance ; le choix entre les services Economique, Berline ou VAN ; la qualité haut de gamme et la fiabilité d'un leader.

TOTAL :  Total ne pourra pas continuer le projet SP11 en Iran et devra mettre fin à toutes les opérations qui y sont liées avant le 4 novembre 2018, àmoins qu’une dérogation propre au projet ne soit accordée par les autorités américaines, avec le soutien des autorités françaises et européennes. Cette dérogation pour ce projet devra comprendre une protection de la Société contre toute sanction secondaire applicable en vertu du droit américain. Ces sanctions pourraient comprendre la perte des financements en dollars par des banques américaines – qui sont impliquées dans plus de 90% des opérations de financement de Total, la perte des actionnaires américains ne peut être envisagée car leurs actifs s'élèvent à plus de 10 milliards de dollars des capitaux de Total. Dans ces conditions, Total ne prendra pas de nouvel engagement lié au projet SP11 et, conformément à ses engagements contractuels vis-à-vis des autorités iraniennes, se rapproche des autorités françaises et américaines pour examiner la possibilité d’obtenir unedérogation propre au projet. Avec le partenaire Petrochina, Total a signé le contrat relatif au projet South Pars 11 (SP11), en conformité avec les résolutions del’ONU et les législations américaines, européennes et françaises en vigueur à l’époque. SP11est un projet de développement de gaz domestique, pour les besoins dumarché intérieur iranien pour lequel Total a mis en œuvre une politique s’assurant qu’aucun des prestataires ne participant au projet ne soit affilié au corps desgardiens de la révolution.Total souligne que ses dépenses à ce jour au titre du projet SP11 nedépassent pas 40 millions d’euros (part du groupe). En outre, compte tenu des opportunitésde croissance qui ont été saisies par Total ces derniers mois, Total confirme qu’un retrait du projet SP11 n’aurait pas d’impact sur son objectif de croissance de production de 5% enmoyenne par an entre 2016 et 2022.

EDF : Le projet éolien de Glacier Edge dans l’Iowa, donnera lieu à plus de 150 emplois pendant la phase de construction, et procurera plusieurs millions de dollars à l’économie locale. Le parc éolien sera mis en service en décembre 2019. Pour mémoire EDF Renewable Energy, filiale nord aéricaine d’EDF Energies nouvelles porte ce contrat de fourniture de 200 MW. EDF Energies Nouvelles est la filiale du groupe EDF dédiée au développement des énergies renouvelables.

GAFA : cette taxe européenne sur les multinationales du numérique, « GAFA » (pour Google, Amazon, Facebook, Apple) est désormais lancée. Le ministre des finances français Bruno Le Maire a réussi à convaincre ces derniers jours ses homologues allemand Wolfgang Schäuble, l’Italien Pier Carlo Padoan et l’Espagnol Luis de Guindos, de signer une lettre commune réclamant une taxation « appropriée » pour l’économie digitale.

Un avion supersonique grâce à l’impression 3D. Un accord de trois ans permet à Boom d'utiliser l'impression 3D basée sur la technologie FDM dans la fabrication de pièces de production et d'outillages composites destinés à des avions qui révolutionneront les voyages aériens. La fabrication additive permet d'accélérer le développement et de réduire les coûts de production des outils spécialisés et des pièces nécessaires pour l'avion à grande vitesse de Boom, dont l'inauguration technique est prévue en 2018.

Luxembourg

Rating agency Standard and Poor's has announced Luxembourg will maintain its AAA rating. It estimated a GDP per capita of €111,000 this year and predicted an average of 3.3% of economic growth between 2018 and 2021. European cities have been choosing to lure banks, insurance companies and asset managers  – some very vocally, some with creativity, some rather more understated. Luxembourg has been an active and successful participant in this contest. There is of course no good reason to let business go elsewhere when there are numerous reasons for them to choose Luxembourg.

England

Le Royaume-Uni a rabaissé drastiquement ses prévisions de croissance jusqu'en 2021. Cependant, Londres reste la 1ère place financière mondiale (source : Global Financial Center Index) : Londres reste en tête avec une avance de 24 points sur New York (2e). Francfort se positionne à la 11ème place tandis que Luxembourg et Paris sont respectivement 14ème et 26ème. La banque d'Angleterre relève début novembre son taux directeur à 0,5% tandis que le Parlement britannique exige que les études sur les conséquences du Brexit soient rendues publiques. La Commission européenne entame les négociations avec le Royaume Uni qui ne sera plus représenté à compter du 30 mars dans les institutions européennes. La période de transition ira jusqu'au 31 décembre 2020.

POLOGNE

Le président conservateur polonais Andrzej Duda a prévenu mardi contre le concept de l’Union européenne à plusieurs vitesses qui risque de conduire, selon lui, à « de nouveaux brexits » et à la décomposition de l’UE. Malgré les menaces de Bruxelles, le gouvernement polonais n'a pris "aucune mesure concrète" pour amender ses réformes judiciaires, a déploré jeudi le vice-président de la Commission européenne. Fin juillet l'exécutif européen avait donné un mois à la Pologne pour mettre fin à la "menace systémique" pesant sur l'Etat de droit dans le pays et "l'informer des mesures prises" pour modifier des réformes ébranlant selon lui l'indépendance de la justice. La Commission a menacé de déclencher l'article 7 du traité de l'UE si la Pologne maintenait ses réformes en l'état.   

BULGARIE 

Le FMI souhaite que les revenus des citoyens soient améliorés, à long terme la situation démographique va créer des risques pour le système fiscal.  

TURQUIE

Réélection, au premier tour, le 24 juin 2018 du président Recep Tayyip Erdogan pour cinq ans.