AFRICA & MIDDLE EAST

POUR PLUS D'INFORMATIONS VOIR TARGETS & TRENDS

L'Afrique sub-saharienne est un espace stratégique important pour la France, en raison de sa proximité géographique et culturelle : Afrique du Sud,  Angola,  Bénin,  Botswana,  Burkina Faso,  Burundi, Cameroun,  Cap Vert,  Comores,  Congo (Brazzaville), Côte d'Ivoire,  Djibouti, Erythrée,  Ethiopie,  Gabon,  Ghana,  Guinée,  Guinée Equatoriale,  Kenya,  Liberia, Madagascar, Malawi,  Mali,  Maurice,  Mozambique, Namibie,  Niger,  Nigeria, Ouganda,  République Centrafricaine,  République Démocratique du Congo,  Rwanda,  Sao Tomé et Principe, Sénégal,  Seychelles,  Sierra Leone,  Soudan, Tanzanie,  Tchad, Togo,  Zambie,  Zimbabwe.

Angola : le mandat du président Joao Lourenço est positif car il tente d’améliorer les pratiques politiques. Le kwanza n’est plus dépendant du dollar et le marché des changes s’en trouve amélioré. Des réformes sont en cours suite à l’accord avec le FMI et le secteur privé devrait se trouver amélioré. 

Côte d’Ivoire : le laboratoire pharmaceutique français Biogaran, filiale du groupe Servier, spécialisée dans les médicaments génériques, démarre ses activités en Côte d’Ivoire. La société souhaite s’implanter depuis la Côte d’Ivoire vers les autres pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale francophone.

République Démocratique du Congo : le premier forum mondial du numérique CongoTechDays se tiendra du 7 au 8 juillet en RDC à Lubumbashi. Les grands enjeux de développement en Afrique seront abordés : nouvelles technologies pour la croissance des entreprises, secteurs porteurs dans les 5 prochaines années, Big Data, objets connectés, intelligence artificielle, e-commerce, etc., les nouvelles technologies pour les thématiques de santé, d’éducation, d’agriculture, d’environnement, d’entrepreneuriat, d’urbanisme et d’architecture.

Zone CEMAC : La libre circulation des personnes et des biens devient totale en zone CEMAC. Le ROSCEVAC (Réseau des OSC pour l’Economie Verte en Afrique Centrale) et le REFAC (Réseau des Femmes Actives d’Afrique Centrale) félicitent les chefs d’état du Cameroun et de la Guinée Equato

Centrafrique: voir Targets & Trends : Le président Faustin-Archange Touadéra a nommé Firmin Ngrebada, nouveau premier ministre. Il devra constituer un gouvernement « inclusif », donc trouver un compromis avec les multiples groupes armés. Les ministres de la Défense, des Finances, de la Justice, des Affaires étrangères, de la Communication, de l’Intérieur, de l’Économie, ont été reconduits dans ce nouveau gouvernement. Cependant, Maxime Mokom, chef du groupe armé antibalaka (milices autoproclamées d’autodéfense) et allié aux principaux groupes armés opérant en Centrafrique, devient ministre chargé dudésarmement, réinsertion, et rappatriement (DDRR).Adama Chaïbou, du Mouvement patriotique pour la Centrafrique (MPC), est nommé ministre de la Modernisation. L’UPC, le FPRC, le MPC et les antibalaka emmenés par M. Mokom sont alliés, ils se partagent une grande part du territoire. Enfin, Bertin Béa, secrétaire général du Kwa Na Kwa,  est devenu ministre de la Fonction publique. L’accord de paix, conclu à Khartoum et signé à Bangui entre le gouvernement centrafricain et 14 groupes armés, propose la formation de ce type de gouvernement. 

Mali : Soumaïla Cissé, président et fondateur de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) et chef de file de l’opposition au Mali, a été investi le 12 mai dernier, candidat à l’élection présidentielle de juillet 2018 par l’URD et la Plateforme d’Alliance « Ensemble, restaurons l’espoir », rassemblant une trentaine de partis politiques et plus de 200 associations.

Gabon :  C'est avec 11 femmes et 27 hommes que le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé va débuter son magistère. Ce va à l'encontre de la volonté du président de la République qui a landé la décennie de la femme au Gabon et a chargé un département ministériel de ces politiques. Le nouveau bureau de l’Assemblée nationale est présidé par l’élu de Pana ( province de l’Ogooué Lolo ). Président: Faustin Boukoubi (PDG) 1- Vice-président; Idriss NGARI, PDG 2- Vice-président; Royembo Albert, PDG 3- Vice-président, Lucienne Ogwoualanga Awere;PDG 4- Vice-président; Jonathan Ignoumba, Les Démocrates 5- Vice-président; Jean Pierre Oyiba, PDg 6- Vice-président; Raphael Nganzouze; PDG 1- Questeur; Hervé Patrick Opingah, PDG 2- Questeur; Philippe Nzengue Mayila; Les Démocrates1- Secrétaire; Barnabé Indoumou, PDG 2- Secrétaire; Malika Bongo Ondimba, PDG 3- Secrétaire; Frederic Nzue Edzang, RV 4- Secrétaire; Mesmin Wada, Les Démocrates 5- Secrétaire; François Mouguengui Koumba, PDG 6- Secrétaire; Albertine Maganga Moussavou, Force Démocratique Républicaine.

Rwanda: Le barrage de Muyanza, haut de 26 mètres et situé dans le district de Rulindo dans la province du Nord, a été construit par la China Geo-Engineering Corporation (CGC) et financé par la Banque mondiale. Les commanditaires de ce chantier sont le projet pour l'élevage, la canalisation de l'eau et l'irrigation des collines et le troisième projet de soutien au secteur rural (LWH-RSSP) au sein du ministère rwandais de l'Agriculture et des Ressources animales du Rwanda.

ICD: At the side lines of the landmark IsDB 42nd Annual Meeting in Jeddah, a memorandum of understanding (MoU) was signed between the Islamic Corporation for the Development of the Private Sector (ICD) (www.ICD-ps.org), the private sector arm of Islamic Development Bank (IDB) Group and China-Africa Development Fund (CADFund) (www.CADFund.com), a Beijing-based private equity firm and subsidiary of the China Development Bank which focuses on Africa.

Burundi : Le gouvernement burundais du président Pierre Nkurunziza réuni dans un conseil des ministres a cherché pour l'Office National des Télécommunications (ONAMOB) des solutions. Ce réseau sera modernisé grâce à un prêt de 30 millions dollars accordé par la société chinoise Huawei International Limited a indiqué Philippe Nzobonariba, secrétaire général du gouvernement et porte-parole du gouvernement.  

Tchad : le Tchad a obtenu plus de 20 milliards de dollars pour son Plan National de Développement. Ce plan a pour but de réduire la pauvreté et d’impulser le développement. 

L’ITFC - Burkina Faso :  Le Burkina Faso est le premier bénéficiaire des financements de l’ITFC en Afrique subsaharienne, avec 18 opérations approuvées pour un montant total de financement de plus de 1,0 milliard de dollars américains.  Conformément à l'Initiative Afrique de l’ITFC, la stratégie de l’ITFC pour le Burkina est de se concentrer principalement sur les secteurs clés de l'énergie, de l'agriculture et des PME. Ceci est également conforme à l'accord-cadre 2017-2020 signé en mai 2017 (78% de l'objectif de 450 millions de dollars US sur 3 ans déjà atteint). L’ITFC a actuellement 5 opérations en cours au Burkina Faso pour un total de 468 millions de dollars US : - Gouvernement du Burkina (SOFITEX en tant qu'agent d'exécution) - 107 millions d'euros (118 millions de dollars US) pour la campagne cotonnière 2017-2018. Opération entièrement décaissée et en cours de remboursement ainsi que SONHABY en tant qu'agent d'exécution) - 105 millions de dollars US pour l'importation de produits pétroliers. Opération en cours de décaissement ; Coris Bank International (CBI) - 20 millions d'euros (25 millions de dollars US) pour soutenir les PME locales. L'opération est en cours de mise en œuvre ; Gouvernement du Burkina (SOFITEX en tant qu'agent d'exécution) - 100 millions d'euros (120 millions de dollars US) pour la campagne cotonnière 2018-2019. Le Gouvernement du Burkina Faso recevra (SONHABY en tant qu'agent d'exécution) - 100 millions de dollars US pour l'importation de produits pétroliers. 

Nigeria : Le président Muhammadu Buhari a été réélu fin février 2019. Les finances publiques sont dans une mauvaise passe.

MIDDLE EAST

Tunisia: The Islamic Corporation for the Development of the Private sector (ICD) signed a commitment letter with Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), Tunisia, as well as seven memoranda of understanding, namely with CDC, Wifak Bank, Zitouna Tamkeen, Intilaq Fund, BFPME and UGFS. Moreover, the Islamic Corporation for the Development of the Private sector (ICD) and Afriland First Group, Banque Islamique du Senegal, EBID, BSIC Mali and Coris Bank Mali signed a Line of financing agreements for a Euro 45 million, Euro 50 Million, Euro 25 Million, Euro 9 Million and Euro 6 Million respectively. The Euro 135 Million Line of financing facility will be extended by the above Banks to the SMEs covering various sectors such as industrial, communication, technology, health, manufacturing, agricultural sectors, etc. in Cameroon, Cote d’Ivoire, Guinea, Senegal and other ICD member countries in Africa.  Le ministère tunisien du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale (MDICI), la ville sud-coréenne de Busan et la Banque africaine de développement ont procédé à la signature de l’accord relatif au projet pilote d’utilisation de drones pour une gestion des projets de développement dans le secteur agricole.  C’est le fonds d’investissement coréen KOAFEC, administré par la Banque africaine de développement, qui financera ce projet grâce à un don de près d’un million de dollars américains. Ce projet pilote servira à la gestion des opérations agricoles dans la région de Sidi Bouzid, au centre de la Tunisie. Il compte trois composantes : les équipements en tant que tels (drones et systèmes informatiques associés) ; les services associés (développement et déploiement de la solution) ; et la formation et le transfert de technologie (pilotage et maintenance de drones, collecte et analyse de données notamment).

Abu Dhabi : l'émirat d’Abu Dhabi enregistre une hausse des arrivées internationales de 9,8% pour 2017. La France affiche la plus importante croissance parmi les marchés européens, Il y a eu 76 355 visiteurs français à Abu Dhabi qui pense à  8,5 millions d’arrivées internationales en  2021.

Morocco: The International Islamic Trade Finance Corporation (ITFC), member of the Islamic Development Bank (IsDB) Group, signed a partnership agreement with the National Company of Transports and Logistics, SNTL, in the Kingdom of Morocco, under the umbrella of the Aid for Trade Initiative for Arab States (AfTIAS), to launch a Study for the Development of Logistical Platforms for Trade & Investment Facilitation between Morocco and Sub-Saharan Africa.

 

Make a free website with emyspot.com - Report abuse